Règlement sur l'utilisation des poêles et foyers au bois

Posted by Sylvain 27/12/2016 0 Comment(s)

La ville de Montréal à adopté le règlement 15-069 concernant l'utilisation des poêles et foyers au bois dans ses 19 arrondissements le 24 août 2015. 

 

Le règlement concerne les appareils à combustible solide tels que: poêles, foyers encastré ou préfabriqués qui sont conçus pour brûler les bûches de bois ou toutes autres matières solides comme les bûches écologiques, les granules ou le charbon. 

 

Si vous possédez un appareil ou un foyer à combustible solide, vous devez: 

 

-Cesser de l'utiliser durant les avertissements de smog, et ce, dès maintenant. 
-Le déclarer au cours des 120 jours suivant l'adoption du règlement. 


À partir du 1er octobre 2018, vous devrez: 

 

-Cesser de l'utiliser sauf s'il fait l'objet d'une reconnaissance par l'EPA (Environmental Protection Agency) à l'effet qu'il n'émet pas plus de 2,5 g/h (g/h=gramme/heure) de particules fines dans l'atmosphère. 

 

Le règlement autorise l'utilisation de tous les appareils à combustible solide lors de pannes d'électricité d'une durée de plus de trois heures. 

 

 

Certification EPA 

 

Les informations sur la certification apparaissent sur une plaque apposée directement sur l'appareil ou encore dans son manuel d'instruction. Tous les appareils (poêles et foyers) qui ne possèdent pas de certification ne respectent pas le taux d'émission de 2,5 g/h. Pour plus d'information, consultez le site web de l'EPA. 

 


 

Voici l'intégralité du réglement (vous référer à la Ville de Montréal pour vérifier s'il y à eu mise à jour de ce réglement):


VILLE DE MONTRÉAL
RÈGLEMENT
15-069


RÈGLEMENT CONCERNANT LES APPAREILS ET LES FOYERS
PERMETTANT L’UTILISATION D’UN COMBUSTIBLE SOLIDE


Vu les articles 4, 19 et 85 de la Loi sur les compétences municipales (RLRQ, chapitre
C-47.1);


Vu les articles 369 et 411 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19);


Vu l’article 47 de l’annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (RLRQ, chapitre C-11.4);


À l'assemblée du 17 août 2015, le conseil de la Ville de Montréal décrète :


CHAPITRE I
DISPOSITIONS GÉNÉRALES


1. Le présent règlement s’applique aux appareils et foyers permettant l’utilisation d’un
combustible solide à l’exception d’un appareil utilisé pour la cuisson des aliments, à des
fins commerciales, installé dans un immeuble où l’usage commercial est autorisé.


2. Dans le présent règlement, l’expression « autorité compétente » signifie le directeur du
Service de l’environnement de la Ville de Montréal ou son représentant autorisé.


CHAPITRE II
DÉCLARATIONS


3. Le propriétaire d’un appareil ou d’un foyer permettant l’utilisation d’un combustible
solide doit le déclarer à l’autorité compétente, dans les 120 jours de son installation ou de
sa construction, à l’aide et de la façon prévue au formulaire joint en annexe A au présent
règlement.


Le propriétaire d’un appareil ou d’un foyer permettant l’utilisation d’un combustible solide
existant à la date d’entrée en vigueur du présent règlement doit le déclarer conformément
au premier alinéa dans les 120 jours de cette date.


4. Le propriétaire qui procède au remplacement ou à l’enlèvement d’un appareil ou d’un
foyer permettant l’utilisation d’un combustible solide doit le déclarer à l’autorité
compétente, dans les 120 jours de ce remplacement ou de cet enlèvement, à l’aide et de la
façon prévue au formulaire joint en annexe A au présent règlement.



CHAPITRE III
UTILISATION


5. Il est interdit d’utiliser ou de laisser utiliser tout appareil ou foyer permettant
l’utilisation d’un combustible solide sauf s’il a fait l’objet d’une reconnaissance par un
organisme identifié à l’annexe B du présent règlement, dans le cadre d’un processus de
certification, à l’effet qu’il a un taux d’émission égal ou inférieur à 2.5 g/h de particules
fines dans l’atmosphère.


L’interdiction prévue au premier alinéa ne s’applique pas dans le cas d’un appareil à
granules certifié EPA ou CAN/CSA-B415.1 installé avant la prise d’effet du présent article
conformément à la réglementation municipale applicable au moment de l’installation.


6. Il est interdit d’utiliser ou de laisser utiliser tout appareil ou foyer permettant
l’utilisation d’un combustible solide lorsqu’un avertissement de smog émis par
Environnement Canada est en vigueur pour une région qui inclut la Ville de Montréal, en
tout ou en partie.


7. Les interdictions prévues aux articles 5 et 6 ne s’appliquent pas lorsqu’une panne
d’électricité affectant le bâtiment où est situé l’appareil ou le foyer permettant l’utilisation
d’un combustible solide dure depuis plus de 3 heures.


CHAPITRE IV
INSPECTION ET POUVOIRS D’ORDONNANCE


8. Sur présentation d’une pièce d’identité, l’autorité compétente peut, aux fins de
l’application du présent règlement, visiter, examiner et prendre en photo toute propriété
immobilière et mobilière.


Toute personne doit permettre à l’autorité compétente de pénétrer dans un bâtiment sans
nuire à l’exécution de ses fonctions.


9. Le comité exécutif peut, par l’adoption d’une ordonnance à cet effet :
1° modifier ou remplacer le formulaire de déclaration d’appareils et de foyers
permettant l’utilisation d’un combustible solide prévu à l’annexe A du présent
règlement;


2° modifier ou remplacer la liste des organismes prévue à l’annexe B du présent
règlement;


3° modifier le taux d’émission de particules fines prévu à l’article 5.

CHAPITRE V
INFRACTIONS ET PEINES


10. Quiconque contrevient au présent règlement commet une infraction et est passible :


     1° s’il s’agit d’une personne physique :


         a) pour une première infraction, d’une amende de 100 $ à 500 $;


         b) pour une première récidive, d’une amende de 500 $ à 1000 $;


         c) pour toute récidive additionnelle, d’une amende de 1000 $ à 2000 $;


     2° S’il s’agit d’une personne morale :


         a) pour une première infraction, d’une amende de 200 $ à 1000 $;


         b) pour une première récidive, d’une amende de 1000 $ à 2000 $;


         c) pour toute récidive additionnelle, d’une amende de 2000 $ à 4000 $.


CHAPITRE VI
DISPOSITIONS FINALES


11. Le présent règlement entre en vigueur conformément à la loi.


Toutefois, l’article 5 ne prendra effet qu’à compter du 1er octobre 2018.


12. Le Règlement sur la construction et la transformation de bâtiments 11-018 est modifié
par le remplacement de l’article 12 par le suivant :


     « 12. L’installation, à l’intérieur d’un bâtiment, de tout appareil ou foyer permettant
     l’utilisation d’un combustible solide est interdite sauf si l’appareil ou le foyer a fait
     l’objet d’une reconnaissance par un organisme identifié à l’annexe B du Règlement
     concernant les appareils et les foyers permettant l’utilisation d’un combustible solide
     (15-069), dans le cadre d’un processus de certification, à l’effet qu’il a un taux
     d’émission égal ou inférieur à 2.5 g/h de particules fines dans l’atmosphère.


     Le présent article ne s’applique pas à un appareil utilisé pour la cuisson des aliments, à
     des fins commerciales, installé dans un immeuble où l’usage commercial est autorisé.


     Aux fins du présent article, l’installation inclut le remplacement. ».

 

Leave a Comment