F.A.Q Thermopompe murale

Posted by Sylvain 27/12/2016 2 Comment(s)

 

La thermopompe murale à beaucoup évolué depuis les 10 dernières années.  Grâce à l'apport de technologies de pointe, la thermopompe murale est devenue une alternative de chauffage performante et économique.

 

 

Quel est le prix d'une thermopompe murale?

 

Le prix d'une thermopompe murale dépend de plusieurs éléments. Les principaux éléments influençant le prix d'une thermopompe murale sont: la capacité, l'efficacité énergétique recherchée, la technologie utilisée et les caractéristiques de l'installation. Par exemple, une thermopompe murale de 9 000 BTUs coûtera moins cher qu'une thermopompe murale multi-zones possédant 3 diffuseurs. L'efficacité énergétique de l'appareil à également un impact sur le prix. Le prix d'une thermopompe murale sera plus élevé pour un système affichant une cote SEER de 23 comparé à un appareil affichant une cote SEER de 14. Si la thermopompe murale utilise un compresseur de type Inverter (à vitesse variable), le prix sera plus élevé que pour celui fonctionnant avec un compresseur standard à 1 stage. Le prix d'une thermopompe murale à un diffuseur peut varier entre 1950$ à 3950$ plus taxes, installation comprise, selon le tonnage et l'efficacité énergétique requis. Une visite à domicile est requise pour une estimation en bonne et due forme. L'estimation est toujours gratuite. 

 

 

L'installation d'une thermopompe murale prend environ combien de temps?

 

L'installation d'une thermopompe murale prend généralement entre 2 heures et demie et 4 heures, le délai étant lié au dégré de complexité de l'installation. Lorsque l'installation de la thermopompe est effectuée dans un bungalow, et que les unités extérieures et intérieures sont sur le même mur attenant, les travaux prennent environ 2 heures et demie. Lorsque le condenseur (unité extérieure) doit être installée à une hauteur de 40 pieds à l'aide d'une nacelle, l'installation de la thermopompe murale sera beaucoup plus longue et compliquée. L'estimateur vous conseillera sur l'emplacement optimal de votre thermopompe murale. Il est très rare que nous ne trouvions pas une solution pour une installation compliquée. Évidemment, l'utilisation d'une nacelle entraîne des frais supplémentaires.

 

 

Comment fonctionne une thermopompe murale?

 

Une thermopompe murale est constitué d'une unité extérieure (condenseur) et d'une unité intérieure (évaporateur ou diffuseur). Le condenseur est installé à l'extérieur de la résidence sur un support métallique au mur ou au sol. L'évaporateur est installé à l'intérieur de la résidence de façon à obtenir une distribution de l'air optimale. Les deux unités sont reliés entre elles par des tuyaux de cuivre scellés où circule le réfrigérant. Lorsqu'un gaz réfrigérant est soumis à une baisse de pression, il prend de l'expansion et absorbe la chaleur ambiante. Lorsqu'au contraire il est soumis à une hausse de pression, il se rétracte et libère la chaleur qu'il à absorbé. En mode climatisation, le diffuseur de la thermopompe murale absorbe donc la chaleur ambiante pour ensuite la libérer dans le serpentin extérieur par le jeu des pressions du réfrigérant. En mode chauffage, c'est exactement le contraire qui se passe. Le gaz absorbe la chaleur à l'extérieur et la libère à l'intérieur. Certaines thermopompes murales sont très performantes en mode chauffage et peuvent chauffer jusqu'à -20°C. 

 

 

Est-ce que la thermopompe murale requiert de l'entretien? 

 

Comme tout appareil de climatisation, votre thermopompe murale requiert un minimum d'entretien. Vous devez nettoyer régulièrement les filtres situés dans le diffuseur intérieur. Ceux-ci sont généralement facile d'accès (lors de l'installation, nos techniciens vous montreront comment effectuer cette opération). Au fil des années, l'évaporateur et les pales du ventilateur intérieur auront cependant tendance à se salir. Malheureusement, vous n'avez pas accès à ces composantes et l'entretien de celles-ci doit être fait par un technicien muni d'un équipement spécialisé. Afin de maintenir l'efficacité de votre thermopompe murale et d'optimisez sa durée de vie, nous vous conseillons de faire effectuer un entretien en profondeur aux 3 ans environ. 

 

 

Compresseur 1 stage, 2 stages ou Inverter? 

 

Le compresseur est le coeur de la thermopompe murale. Pour un compresseur à 1 stage, lorsque la thermopompe est en marche, celui-ci fonctionne à 100% de sa capacité, consommant par le fait même son maximum d'électricité. Le compresseur à 2 stages à la particularité d'être en mesure de fonctionner à 2 niveaux de capacité: l'une avoisinant 67% de la capacité maximale ou l'autre à 100% de sa capacité. Lorsqu'il fonctionne à 67% de sa capacité, le compresseur utilise moins d'électricité. La thermopompe est alors en mode ''maintien''. Elle ne fait que maintenir la température demandée tout en se plaçant en bas régime. Dans le cas du compresseur de type Inverter, celui-ci à la particularité de moduler son fonctionnement comme une lumière variable (dimmer). La plage de fonctionnement d'un compresseur de type Inverter va de 30% à 100% de sa capacité. Le compresseur module son fonctionnement selon la demande. La consommation électrique est donc amoindrie en bas régime. Les systèmes équipés de compresseur à 2 stages ou de type Inverter peuvent être déroutant pour le consommateur ayant été habitué au cycle arrêt-marche d'un appareil conventionnel. Lorsque la thermopompe est en bas régime, elle fonctionne plus longtemps qu'une thermopompe standard. Bien qu'elle fonctionne plus longuement, elle est moins énergivore qu'une thermopompe standard car la consommation électrique se fait à bas régime au lieu de la pleine capacité. 

 

 

SEER et HSPF.

 

 Afin d'évaluer l'efficacité énergétique d'une thermopompe murale, vous devez vous attarder à 2 principaux ratios: le SEER et le HSPF. SEER signifie: Seasonal Energy Efficiency Ratio (en français taux de rendement énergétique saisonnier). Ce ratio évalue l'efficacité énergétique de la thermopompe murale en mode climatisation. Plus la cote est élevée, plus le système est efficace et consomme peu d'énergie pour produire la climatisation. HSPF signifie: Heating Seasonal Performance Factor (en français coefficient de performance en saison de chauffage). Ce ratio évalue l'efficacité énergétique de l'appareil en mode chauffage. Plus la cote est élevé, plus le système est en mesure de produire du chauffage en utilisant moins d'énergie. Évidemment, l'efficacité énergétique à un prix. L'installation d'une thermopompe murale de haute efficacité énergétique coûtera plus cher qu'un appareil avec une efficacité moindre. Cependant, avec la hausse constante du coût de l'énergie, il est de plus en plus rentable d'installer un apparareil à haute efficacité énergétique. 

 

2 Comment(s)

Sylvie Ross:
13/03/2017, 20:28:46
Reply

Besoin d une soumission svp avez vous un numero de telephone pour prendre rendez vous mefci

Raimo Kivinen:
12/05/2017, 19:56:48
Reply

I have a ductless conditioner (Haier) that is 5 years old, it doesn't cool properly. I have 900 sq.ft condo to cool with 18000 btu unit. What would it cost to replace that unit with inverter type air conditioner? You also installed a unit in my house in L'ile-Bizard 2 years ago that works really well, LG inverter. Thank you..

Leave a Comment